vietnam

Sapa et ses rizières en terrasse

par
Mis à jour: 10/03/2017

Le Nord du Vietnam est connu pour sa beauté. La région la plus prisée est celle autour de la ville de Sapa au Nord ouest. Avec ses rizières en terrasse et ses montagnes environnantes, dominées par le mont Fansipan, cette endroit paraît être le refuge des amoureux de la nature.

vietnam

Transport de Cat Ba à Sapa

Après notre séjour à Cat Ba, nous avons décidé de rejoindre Sapa, au Nord du Viêtnam. Il nous restait que peu de jours dans ce pays et nous ne voulions pas manquer le Nord. Notre première idée d'itinéraire nous aurait mené sur la "loop" de Ha Giang mais nous avons dû changer nos plans, d'une part à cause de la météo défavorable, mais aussi parce que les distances à parcourir étaient trop importantes, en si peu de temps.

C'est donc avec une offre combinée de transport (proposée par notre hôtel) que nous quittons Cat Ba, vers 16h. Après plusieurs changements de types de transports (bus, ferry puis bus à nouveau), nous voici à Haiphong.

Là, nous avalerons vite une "Pho Bo" (soupe vietnamienne au boeuf) dans une échoppe où nous avait déposé le bus. Puis, nous sauterons ensuite dans un taxi (compris dans le prix) pour prendre le bus en direction de Sapa.

Le taxi, bizarrement, s'arrête au bord d'une route principale?! Apparement, nous avons manqué le bus. Celui-ci - d'après notre chauffeur de taxi - devrait s'arrêter nous prendre, au bord de la route... Génial... Quelques minutes plus tard, un bus-couchettes s'arrête effectivement pour nous. Jusque là tout va bien, nous nous installons confortablement dans nos sièges couchettes et sommes prêts pour 10h de bus de nuit! Sapa, nous voilà!

À minuit, le bus fait une pause.. Je commençais gentiment à fermer l'œil après avoir rédigé un article... tant pis...

A 2h30 du matin, l'aide-chauffeur vient nous voir et nous indique qu'il faut descendre. Nous sommes déjà à Sapa? Ce n'est pas possible?! Surprise! Nous ne sommes pas à Sapa, mais au milieu de nul part! Un mini bus embarque des gens à son bord. Nous comprenons - d'après les gestes de l'aide-chauffeur - que c'est ce mini bus qui va nous emmener à Sapa...

Belle arnaque! Nous avons payé pour un bus couchette jusqu'à Sapa où l'on était censé arriver vers 5h-5h30 du matin. Au final, nous n'avons quasi rien dormi (1-2h) et on se rend à Sapa en mini bus - en étant assis sur des tabourets en plastique - car il n'y avait pas assez de places!!! Fan-plastique! Nous avons essayé de protester, sans succès … si nous avions continué à réclamer, ils nous auraient certainement laissés au milieu de nul part... D'ailleurs le conducteur a tenté de refermer la porte, William l'en a empêché en la retenant.

A 4 heure du matin, nous arrivons à Sapa (tant bien que mal).

Tel des zombies, nos sacs sur le dos, nous parcourons les rues désertes de Sapa à la recherche d'une auberge ouverte. Malheureusement, mis à part deux trois stands "barbecue", tout est fermé. On s'y attendait un peu...

Pendant que nous déambulions dans les rues, nous constatons que cette ville est principalement aménagée pour le tourisme. Nous savions que l'authenticité ne seraient pas au rendez-vous, mais pas à ce point... Les hôtels, restaurants et salons de massage se succèdent.

Après une petite sieste au pied d’un hôtel, le soleil se lève enfin, il est donc l’heure de partir à la recherche d’un logement. A notre grande surprise, tous les hôtels affichent complets… Nous avions oublié un détail, nous sommes samedi!

Vers 9h, désespérés, nous prenons la route à pied en direction de Ta Van, là où nous venons de réserver un « homestay » par internet.

Après deux-trois kilomètres, nous tentons le « stop » car nous sommes à bout de forces... et par miracle un groupe de vietnamiens s'arrêtent pour nous prendre. Ceux-ci nous déposerons près de notre destination.

Info:
Prix bus combiné pour deux personnes Cat-Ba - Sapa 350'000d (avec ferry et bus couchette)
Le sous-sol du Le sous-sol du "homestay"

Ta Van, un "homestay" pas comme les autres

Nous arrivons enfin dans le petit village de Ta Van, à l’auberge « LuckyDazy ». Là, nous suivons la gérante qui nous remettra notre chambre. A notre grande surprise, ce n'est pas du tout ressemblant à ce que l'on avait réservé! Nous devions avoir une chambre avec vue et salle de bain et on se retrouve dans une minuscule chambre en bambou mi-ouverte, sans fenêtre, sans salle de bain et un matelas à même le sol. Bien que l’endroit soit mignon, c’est tout de même la chambre la plus cher que nous ayons payé au Viêt Nam, 25$… pour ce retrouver à même le sol ! Pour rappel, nous n'avions pas le choix, tout était complet.

C'est reparti pour un tour!! Nous réclamons une fois de plus...

Nous n'obtiendrons pas d'autre chambre - celles-ci étant toute occupées - mais un souper gratuit en plus du déjeûner qui était inclus et deux bières... ils avaient fait un surbooking et malheureusement c'est sur nous que c'est tombé!

Avec toutes ces aventures, nous n'avons pas traîné et nous sommes allés nous reposer.

Cette petite fille ma fait craquer... Cette petite fille ma fait craquer...

Ta Van et le sourire des enfants

Ce matin là, lors de notre déjeûner, deux petites filles que l'on avait vues la veille, reviennent à la charge pour prendre mon téléphone. Je le leur laisse sans me poser de question... Nous avions pris avec nous des ballons et des bonbons pour distribuer aux enfants, elles étaient ravies. La plus petite m'a fait des sourires et des bisous toutes la matinée. Elle jouait avec moi et le moment le plus drôle fut lorsqu'elle fît semblant de faire des selfies avec une carte de "UNO". Elle était incroyable! Un vrai petit amour avec ses joues toutes rondes!

Plus tard, plusieurs enfants arrivent intrigués par les ballons des deux petites... je suis donc partie chercher notre stock de ballons, bonbons et articles divers que nous avions récupérés dans les hôtels ( brosses à dents, savons et peignes). Ce fût l'euphorie totale!!! Nous ne savions plus où donner de la tête! Mais cela faisait chaud au cœur de voir tous ces petits sourires. Nous avons passé une matinée incroyable en compagnie de tous ces petits bambins. Ce fût, avec le recul, l'une de nos plus belles journée à Sapa.

Ta Van, de plus, est un joli petit village calme situé au milieu des rizières. Charmant et calme, c'est l'endroit parfait pour se reposer, au calme.

Une femme de l'ethnie H'mongUne femme de l'ethnie H'mong

Retour sur Sapa

C'est au alentours de 13h que nous reprenons notre chemin pour Sapa. Après 5km de marche, nous tentons à nouveau le stop... Une taïwanaise en vacances s'arrête. Super ravie de nous rencontrer, elle n'hésite pas à faire un selfie et à nous l'envoyer en échangeant quelques mots d'anglais.

Nous arrivons au alentours des 16h à l'hôtel que nous avions préalablement réservé. Ils nous emmènent dans notre chambre. Là, nous remarquerons que ce n'est de nouveau pas la chambre que l'on a réservé... Et c’est reparti pour un tour !

Nous réclamons, pour avoir la chambre que nous avons réservé et devrons attendre jusqu’à 18h00 pour l’obtenir… En plus de cela, au moment du check in, nous nous rendons compte que nous avons oublié nos passeports à Ta Van, dans la chambre... au secours!!!

Sans trop paniquer, nous appelons l'auberge à Ta Van et William partira en scooter les chercher.

Découverte des alentours de Sapa

Ce jour là, nous partons en scooter découvrir les alentours de Sapa. Nous commencerons par la "Silver Waterfall" en s'arrêtant en chemin pour observer les magnifiques rizières en terrasse. Nous irons ensuite à la découverte du petit village de Ta Phin en passant par des petites routes moins fréquentées. Le paysage de ce côté est encore plus beau que du côté de Ta Van. Le village paraît encore plus authentique.

Nous nous arrêterons dans une petite échoppe pour boire un café où j'aurai la mauvaise idée d’accepter de voir les produits que vend une petite dame de l’ethnie H’mong… en moins de 2 minutes, elles étaient 10 autours de nous à toutes vouloir nous vendre des articles soit disant fait mains… aie aie aie ... Sans mentir, je me sentais mal de ne rien acheter alors que j’avais accepté de voir ses marchandise. Du coup, nous avons acheté deux petits sacs pour les petits en Suisses avant de prendre la fuite sur notre scooter.

Info:
Prix entrée de la Silver Waterfall, 20'000d par personne soit 0.90CHF.
Silver Waterfall, près de SapaSilver Waterfall, près de Sapa
rizières près de Sapa, Viêt NamRizières près de Sapa, Viêt Nam

Love Waterfall

N'ayant pas envie de faire des trekkings organisés avec des groupes de 10 personnes à la « queue leu-leu » à la découverte des villages ou paysages de Sapa, nous relouerons le scooter pour visiter les alentours par nous-même. Nous nous rendrons cette fois à la "Love Waterfall" où nous pourrons obtenir des informations également pour atteindre le mt Fansipan (au guichet).

Le mont Fansipan est le plus haut sommet d'Indochine. Il culmine à 3143m et il est possible de le gravir à pied ou de prendre un téléphérique.

Un canadien nous avait proposé de se joindre à leur groupe pour faire cette ascension en un jour pour 13$ par personne... ceci ne nous inspirait pas confiance, car ils partaient avec un local qui n'avait sûrement pas d'autorisations, ni de licences et encore moins une assurance. Ce qui nous exposait à une amende salée de la part des autorités. En plus, le trek durait 11-12h au total soit 8h pour monter (et ça grimpe!) et de 3-4h pour redescendre... Ça fait un peut beaucoup en une journée!

La montée en téléphérique pour le mont Fansipan nous était passé par la tête. Mais, lorsque nous avons pris connaissance du prix, nous avons vite renoncé! Sans compter, qu'avec ce téléphérique, il doit y avoir une foule de touristes au sommet…

Cela sera sans nous cette fois. Nous préférons partir sur Hanoï afin de visiter les recoins de cette ville.

Info:
Prix d'entrée pour la "love Waterfall" et le parc national, 70'000d par personnes soit 3.20CHF. Prix pour le téléphérique aller-retour au mont Fansipan, 600'000d par personne soit 27.30 CHF.

Bref, nous nous en sommes rendu à la cascade en y passant plus d'une heure pour profiter de la beauté des lieux et nous repartirons sur Sapa pour faire un peu de paperasse et réserver notre bus pour Hanoï.

La très belle chute d'eau de l'amour (love waterfall)La très belle chute d'eau de l'amour (love waterfall)

Retour à l'hotel, la surprise de trop !

Vers 16h00, après avoir passé notre journée à découvrir les magnifiques environs, nous arrivons à notre Hôtel. Nous franchissons le seuil de la porte et remarquons que nos affaires sont posées en vrac dans des sacs plastique à même le sol, dans le hall de la réception!

La réceptionniste, nous indique qu'elle a sortie nos affaires car nous n’avions pas respecté l'heure du Check out. Cependant, la veille, nous avions préalablement demandé, à un autre réceptionniste de l'hôtel, s’il était possible de rester une nuit supplémentaire. Celui-ci, après vérification, avait confirmé notre demande avec un grand oui!!! C'est quoi ce bord**!!!

Ne parlant pas bien anglais, la réceptionniste, s'excuse brièvement en disant que c'est un malentendu et qu’ils sont désormais complets…

Nous insistons sur le fait qu'ils n'avaient aucun droit de toucher à nos affaires privées (qui étaient dispachées dans la chambre), heure de « Checkout dépassée ou non! Au pire des cas, ils auraient pu nous demander un supplément mais en aucun cas sortir nos affaires de la chambre! William avait son ordinateur posé là, dans le hall, à la vue de tout le monde!

Je ne vous cache pas qu'en moins de 2 minutes, nous nous sommes transformé en monstre sanguinaire !!! Nous essayons d'avoir une explication et demandons à ce qu'ils nous trouve immédiatement une chambre au même prix dans un autre hébergement.

Après 1h d'attente, toujours rien et on dirait clairement qu'ils s'en foutent. De plus, sans scrupule, la réceptionniste me demande de payer les deux nuits que nous avons passé dans l'hébergement, la location du scooter et notre lessive! Hors de questions ! Nous ne payerons rien tant que nous n'avons pas de chambre! Elle nous présente ensuite l'addition sans aucun rabais avec ce qui vient de se passer. J'exige un prix. Finalement, nous obtiendrons un minuscule rabais et la lessive gratuite...

Las d’attendre, nous réserverons finalement un autre hébergement par nous-même pour 9$. Celui-ci avait l'avantage d'être près de la station de bus où l'on devait se rendre le lendemain. Bref !

(…)

Sûr ce, nous finirons notre dernière soirée sur une belle note avec un bon souper et quelques bières...

Départ pour Hanoï

Le lendemain, remis de nos émotions, c'est avec une envie de "renouveau" que nous quittons Sapa pour rejoindre la ville électrique de Hanoï! Malgré toutes nos mésaventures, et l’attrait touristique de cette région, Sapa reste un joli point de départ pour de belles excursions dans la nature… pour notre part, nous oublierons très vite nos mésaventures, et garderons en souvenirs ses superbes paysages !

Next stop, Hanoi !

Les Clichés

Voir les photos

D'autres articles super cool !

Retour aux articles

La ville électrique de Hanoï

Après notre petit périple dans le nord et la ville de Sapa, il était tant pour nous de découvrir la capitale du Viêt Nam, Hanoï. Nous étions un peu angoissés à l'idée de rester 5 jours dans cette ville de 7mio d'habitants (et presque autant de scooters). Cependant, nous avons découvert une ville fantastique et pleine de charme !

Sapa et ses rizières en terrasse

Le Nord du Vietnam est connu pour sa beauté. La région la plus prisée est celle autour de la ville de Sapa au Nord ouest. Avec ses rizières en terrasse et ses montagnes environnantes, dominées par le mont Fansipan, cette endroit paraît être le refuge des amoureux de la nature.

Cat Ba

Cat Ba est une île qui regorge de trésors naturels. Sa baie, nommée "Lan ha", ressemble à sa sœur d'Halong mais est moins touristique. De plus, il y a beaucoup d'activités à faire sur l'île de Cat Ba.